Les Loges Maçonniques Lyonnaises – Tome IV

Les Loges Maçonniques Lyonnaises : la IIIème République 1870-1914 Aimé Imbert

Auteur : Aimé IMBERT

LES LOGES MAÇONNIQUES LYONNAISES SOUS LA TROISIÈME RÉPUBLIQUE 1870-1914

Après la parution du Tome 1 (Les Loges Maçonniques Lyonnaises au 18ème siècle) en 2013, du Tome 2 (Les loges Maçonniques Lyonnaises d’une révolution à l’autre : 1789-1848) en 2016, et du Tome 3 (Les loges Maçonniques Lyonnaises sous la 3ème République : 1870-1914), voici la suite de cette précieuse et érudite histoire, sans équivalent.

—————————————-

Enfin advient la République, qui permet aux Francs-Maçons, très majoritairement républicains, de se réunir sans craindre la police, et d’agir dans la société pour concrétiser leurs valeurs.

Le lent travail politique et social des Loges, fait dans la clandestinité des deux Empires et de la Restauration, peut enfin s’affirmer en plein jour, et sous une forme combative.

Affrontant les valeurs conservatrices du clergé catholique, alors religion dominante en France, le combat des Loges va développer une durable dimension anticléricale, et apporter une aide importante à la mise en place des lois laïques de 1905.

Mais les Loges montrent aussi, par les sujets sur lesquels elles travaillent, comme par certaines de leurs actions caritatives, leurs préoccupations sociales, leurs interrogations sur les systèmes économiques, leur volonté de faire advenir dans la société leurs idéaux de Liberté, Égalité, Fraternité.

Cet engagement dans un combat politique intense se fera au risque du mélange des genres, dont l’affaire des fiches est l’épisode le plus connu. Cette affaire nuira durablement à l’image de la Maçonnerie, définitivement perçue comme agissant dans l’ombre pour influer sur la direction politique du pays.

Enfin, cette période voit se poser clairement la question de la place des femmes en Franc-Maçonnerie. Et si les Loges montrent, à travers les documents qui nous restent, une réelle interrogation sur ce thème, et, souvent aussi, une misogynie que l’époque ne suffit pas à expliquer, c’est néanmoins le moment où se crée le Droit Humain, Obédience mixte…

Comme dans les trois tomes précédents, ce livre repose sur quinze années d’un passionné travail de dépouillement d’archives originales, qui permet de suivre, d’une façon vivante, l’évolution des Loges maçonniques lyonnaises de manière détaillée, et de découvrir quelques-uns des maçons lyonnais qui ont marqué leur époque.

Lionel Brabant

LES LOGES MAÇONNIQUES LYONNAISES- TOME IV

Les Loges Maçonniques Lyonnaises sous la 3ème République 1870-1914

SOMMAIRE

  • La France de l’Empire à la République – 1870 – 1914
    La situation socio6politique
    La situation maçonnique
  • Lyon de l’Empire à la République – 1870 – 1914
    La situation sociopolitique
    La situation maçonnique
  • Les Loges , Chapitres et Conseils lyonnais sous la 3ème République 1870-1914
    Le Parfait Silence 1870-1914
    La Candeur 1870-1904 ; Les Égaux 1904 – 1814
    La Sincère Amitié 1870-1914
    Union et Confiance 1870-1896
    Lumière et Liberté 1892-1896
    Union et Liberté 1896-1914
    Simplicité-Constance 1870-1914
    L’Asile du Sage 1870-1914
    Bienfaisance et Amitié 1870-1914
    Les Chevaliers du Temple 1870-1914
    Les Amis de la Vérité 1870-1914 et Les Inséparables de la Vérité 1874
    Les Amis des Hommes 1870-1914
    Étoile et Compas 1870-1914 et la Réforme Maçonnique 1870-1872
    Tolérance et Cordialité 1870-1896
    Lumière et Justice 1869-1896
    Tolérance et Cordialité et Lumière et Justice réunies 1896-1914
    Les Trinosophes de Lyon 1873
    Fraternité et Progrès 1881-1914
    La Solidarité de Villeurbanne 1883-1905
    La Solidarité Lyonnaise 1905-1914
    Évolution et Concorde 1894-1914
    L’Avenir Fraternel 1911-1914
    Union Écossaise 1870 – 1914
    Le Chapitre de la Vallée de Lyon 1868-1914
    Le Conseil Philosophique Le Parfait Silence 1870-1914
  • Les Loges voisines
    Tarare : Les Amis de la Raison 1886- 1914
    Belleville : La Fraternité Beaujolaise 1884-1892
    Villefranche-en-Beaujolais : Fraternité Progressive 1873-1914, La Concorde 1875.
    Givors : La Solidarité
  • Les Loges militaires 1870-1871
    Avant-garde de la République Universelle 1870
    1ère Légion de Marche 1870
    2ème Légion de Marche 1870
    3ème Légion de Marche 1870
    4ème Légion de marche 1870
    Alsace Lorraine 1871
  • Annexes
    Actions collectives
    Commémoration de 1789
    Commission des Conférences maçonniques
    Réunion internationale de 1910
    La Légion Garibaldi 1871
    Le Patronage des Loges de l’Est
  • Annexes diverses
    L’Affaire des Fiches
    Augagneur Victor
    La famille Barodet
    Dubost Antonin
    Gailleton Antoine
    Le Docteur Lépine Jean
    La famille Lumière
    Les lieux maçonniques de l’Orient de Lyon élargi
    La Société Civile l’Union
    Millaud Édouard
    Les obédiences
    Thiers Édouard
    Les « Vacheron »
  • Conclusion
  • Bibliographie