PROGRAMME 2021

Programme 2021

La Franc Maçonnerie, une tradition futuriste

Samedi 16 Octobre 2021

10 H « VERS UNE CITE HUMANISTE »
Table ronde avec François GRUSON, Emmanuelle  ANDREANI, Raphaël PISTILLI

11H30 « LES VALEURS DE LA FRANC MAÇONNERIE A L’EPREUVE DES THEORIES DU COMPLOT »
Conférence de Jacques RAVENNE

14H « LA SPIRITUALITE EST-ELLE PORTEUSE D’UNIVERSALITE ?»
Conférence de Françoise BONARDEL

15H30 « LA LAICITE, REMPART CONTRE LA VIOLENCE ? »
Table Ronde de Jean-Pierre OBIN et Philippe PAREJA

17H TABLE RONDE DES OBÉDIENCES

Dimanche 17 Octobre 2021

10H TABLE RONDE DES OBÉDIENCES

11H30 « LES FRANCS MAÇONS ENTRE PACIFISME ET NATIONALISME »
Conférence de Gabriel GALICE

14H « TRADITION ET PROGRÈS : AFFRONTEMENT
OU ENRICHISSEMENT MUTUEL ? »
Table Ronde avec Françoise SABADELL et François CAVAIGNAC

15H30 « PAROLE EN LOGE, PAROLE DANS LA CITE »
Table Ronde avec Jérôme GRYNSZPAN et Jean-François DEMULIER

________________

Tables Rondes des obédiences

Samedi à 17h et Dimanche à 10h

« La FM, une tradition futuriste » : dans ce monde en plein bouleversement, en recherche de repères, comment les différentes obédiences françaises peuvent-elles ou doivent-elles s’inscrire ?

Quel apport, quelles réflexions peuvent-elles avoir pour mettre en perspective une réflexion par rapport à leurs valeurs, à leur approche initiatique, et une implication dans le monde actuel ?

Nous demanderons à leurs représentants de réfléchir sur la manière dont ils abordent cette question de l’implication du franc maçon dans la vie de tous les jours, qu’elle soit professionnelle, associative, syndicale ou politique.

Samedi 16 octobre 2021

.

Vers une Cité humaniste (Table Ronde)

à 10 H

La Franc-Maçonnerie forte de ses traditions s’engage résolument pour participer à la construction du futur.
Autour d’une table ronde, trois architectes, Emmanuelle Andreani, François Gru-son et Raphaël Pistilli , s’appuyant sur les valeurs de la Franc-Maçonnerie vont essayer de concevoir une cité respectueuse de l’environnement, de la diversité humaine sociale, générationnelle, en luttant contre l’exclusion, l’isolement pour édifier une cité humaniste, solidaire et progressiste.
François GRUSON est un Frère de la GLDF, fier d’être franc-maçon. Il est architecte et docteur en architecture. Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Malaquais.
Lire la suite

Revenir
Raphaël PISTILLI obtient un brevet de technicien en chaudronnerie et tuyauterie industrielle en 1977, un Deug - A de Mathématiques en 1979 et est diplômé de l’École d’Architecture de Lyon en 1987.
Lire la suite

Revenir
Emmanuelle ANDREANI - Architecte ENSAIS. Fondatrice - dirigeante de [siz'-ix] architectes. Fondatrice - présidente de and-go! Professeur d’Université INSA Strasbourg.
DEA « Jardins, paysages, territoires » de l’École des Hautes Études en Sciences Sociales et École d'Architecture de Paris la Villette.
Son cœur de métier : se tourner vers l'innovation penser l'échelle urbaine et paysagère s'engager pour une qualité environnementale.

Les valeurs de la Franc-Maçonnerie à l'épreuve de la théorie du complot (Conférence)

à 11 H 30
Jacques RAVENNE est le coauteur, avec Éric GIACOMETTI, de romans dans lesquels le personnage principal, le commissaire Antoine Marcas, est franc-maçon.
Lire la suite

Revenir

La spiritualité est-elle porteuse d'universalité? (Conférence)

à 14 H

La « spiritualité » est-elle en train de prendre le pas sur les religions ? Souvent accusées de ne plus répondre aux besoins spirituels de l’homme contemporain, les religions monothéistes le sont aussi de favoriser des particularismes qui séparent les hommes au lieu de les réunir. Est-ce donc vers davantage d’universalité que conduisent les nombreuses «spiritualités » qui disent aujourd’hui œuvrer en faveur de l’unification intérieure de l’individu comme celle de l’humanité ?
Françoise BONARDEL, philosophe et essayiste, Françoise Bonardel est Professeur émérite de Philosophie des religions à la Sorbonne.
Lire la suite

Revenir

La laïcité rempart contre la violence? (Table ronde)

à 15H30

Objet de nombreux débats et sujet à multiples confusions et affrontements, le mot « laïcité » perd trop souvent son sens premier de protection des libertés, de toutes les libertés.
A l’heure actuelle, nous nous interrogeons sans cesse sur les inégalités, la sécurité, la justice, l’immigration, la liberté de la presse, la violence…
Le principe de laïcité, et son respect absolu, permet-il vraiment d’assurer et de conforter les valeurs fondatrices de la République Française « Liberté Égalité Fraternité » ? Peut-il être un bouclier contre toute forme de violence ?
Nos deux experts nous aideront à répondre.
Jean-Pierre OBIN est ingénieur de l'École centrale de Lille et titulaire d'un doctorat de spécialité en mécanique des solides. En 1992, il soutient une thèse de doctorat ès lettres et sciences humaines dirigée par Philippe Meirieu.
Il a été membre de la Fondation pour la mémoire de la Shoah (FMS) et du Projet Aladin, il est membre du bureau exécutif de la Ligue internationale contre le racisme et l'antisémitisme (LICRA), où il agit pour de meilleures relations entre juifs et musulmans fondées sur la connaissance d'une histoire commune et d'une culture partagée.
Philippe PAREJA Commandant divisionnaire de la police nationale (en retraite depuis juillet 2021)
Après plusieurs commandements opérationnels au sein de la police nationale en région parisienne (B .A.C., commissariats…), mutation à Lyon et création en l’an 2000 du service « prévention de la délinquance » au sein du cabinet du Préfet à Lyon dont il sera le responsable, complété de ce qui deviendra « l’unité de lutte contre la radicalisation ».

Lire la suite

Revenir

Table ronde des obédiences

à 17H

Dimanche 17 octobre 2021


Table ronde des obédiences maçonniques

à 10 H 00

Entre patriotisme et pacifisme : enjeux internationaux, européens et nationaux (Conférence)

à 11 H 30

Notre époque et nos civilisations, bousculées par tous les soubresauts de la mondialisation, s’interrogent sur la montée des violences liées aux nationalismes en Europe notamment. L’histoire nous apprend combien les catastrophes sont prévisibles, elle ne nous apprend pas encore comment les éviter.
La Franc-Maçonnerie se présente comme un laboratoire d’idées et d’échanges. Sa méthode traditionnelle peut apporter une aide à l’avancée de l’idée de pacifisme, utopie réaliste dans un monde désorienté.
Gabriel GALICE est irénologue. Science peu connue, l'irénologie, l'étude de la paix, l'analyse des conditions de son émergence et de sa durée, préoccupe le monde depuis la nuit des temps.
Gabriel GALICE est président de l'Institut International de Recherches pour la Paix à Genève (GIPRI)
.


Tradition et Progrès
Affrontement ou enrichissement mutuel
(Table Ronde)

à 14 H

Tradition et Progrès sont deux concepts souvent présentés comme antinomiques et dont la franc-maçonnerie est le lieu de rencontre idéal
La méthode maçonnique nous ouvre une voie de remontée aux origines, vers la Tradition, et cette vision plus universelle amène à une prise de conscience. Dans un monde où les progrès de la Science s’accélèrent, il importe d’aiguiser notre discernement pour éviter toute décision trop rapide ou trop émotionnelle. A partir du moment où le progrès aboutit à un meilleur équilibre du monde, c’est-à-dire une évolution bénéfique à l’homme, la Tradition prend place à côté du Progrès en tant que caution éthique.
Françoise SABADELL est initiée en 1981 à la Grande Loge Féminine de France.
Fondatrice et membre de la Loge Nationale de Recherche « Bathilde Vérité » de la GLFF,
membre de la Commission Nationale d’Histoire de la GLFF et Présidente des Amies des Collections de la GLFF.
François CAVAIGNAC, né en 1948, est cadre supérieur de la fonction publique (administrateur civil) à la retraite. Titulaire de deux maîtrises (Droit public et Lettres-Histoire) il est également docteur en histoire culturelle (thèse soutenue en 2001 à Paris I Panthéon-Sorbonne).
Lire la suite

Revenir

Parole en loge, parole dans la cité (Table Ronde)

à 15 H 30

La Franc-Maçonnerie appartient au temps linéaire qui voit les événements se suc-céder, et à un temps cyclique et sacré, marqué par des mythes et des rites : l’Ordre est donc dans le temps de ce monde et à l’écart de celui-ci. Il est un lieu d’observation unique de ce qui est toujours (la loge) et de ce qui devient (le monde) …
De quelle manière peut-on articuler ces deux approches à priori contradictoires ?
Comment peut-on porter notre parole en Loge dans la vie de la cité ? n’y a – t - il pas une contradiction entre une vision appuyée sur une tradition et une action basée sur l’immédiateté ?
Jérôme GRYNSZPAN est membre de la fédération française du Droit Humain. Il y a été initié jeune. Son activité professionnelle dans une banque régionale et son fort engagement maçonnique lui ont permis de s’intéresser et réfléchir à la place que la FM peut et doit prendre dans la cité.
Jean-François DEMULIER est Grand Maître Honoris Causa de la Grande Loge de France.

Initié en 1973 au sein de la loge «Les Droits de l'Homme» Orient de Maubeuge (59), Vénérable Maître de cette loge à 30 ans en 1980.
Lire la suite

Revenir


Salon inter-obédientiel sous les auspices du GODF